Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de formation doctorale
Collège doctoral Sorbonne Universités

Le suivi de projet de recherche doctoral

Le projet de recherche doctoral est supervisé au quotidien par le directeur de thèse. Mais comme pour tout projet, il est important de réaliser des bilans d'étape à intervalle régulier, afin de s'assurer de sa progression, revoir le calendrier, décider de nouvelles orientations, prendre du recul et préparer l'avenir.

Ces points d'étape sont organisés sous la responsabilité de l'école doctorale, tout au long des trois années du projet doctoral.

Les écoles doctorales organisent un comité de suivi pour chaque doctorant. Ce comité se réunit au moins deux fois durant le projet doctoral et au moins l'un de ses membres est extérieur à l'équipe de recherche du doctorant afin d'apporter un regard extérieur. Ce comité permet au doctorant de présenter l'état d'avancement de son projet de recherche, d'évoquer les difficultés rencontrées et les moyens mis en œuvre pour les contourner. Il permet également de faire le point le Plan Individuel de Formation du doctorat et sur son projet professionnel. Chaque réunion du comité de suivi donne lieu à un compte-rendu qui est communiquer à l'école doctorale, au directeur de thèse et au doctorant.

Chaque école doctorale fixe le dispositif précis de ces comités de suivi, qui est décrit sur son site web.

Consulter la liste des écoles doctorales

08/07/16

L'encadrement

Tout au long du projet de recherche doctoral, le rôle de l'encadrant est :

  • d'accompagner le doctorant dans la gestion de son projet doctoral
  • d'élaborer avec lui le plan de travail des recherche (un projet de 3 ans doit être jalonné de plusieurs étapes)
  • d'apporter au doctorant des conseils bibliographiques, scientifiques et méthodologiques
  • de lui permettre de disposer des équipements et ressources nécessaires pour ses travaux
  • suivre les relations partenariales s'il y a lieu, même s'il délègue au doctorant une partie de ce suivi
  • veiller avec le doctorant, au respect des délais dans le planning global du projet
  • s'assurer que le doctorant s'intègre correctement dans l'équipe de recherche
  • discuter et valider avec lui les résultats qu'il obtient
  • conseiller le doctorant pour la valorisation de ses résultats (publications, colloques, brevets, etc...)
  • veiller à ce qu'il prenne une autonomie croissante tout au long du projet
  • discuter avec lui de son projet professionnel
  • lui permettre de suivre des formations continues (voire lui en conseiller)
  • mettre en relation le doctorant avec des personnes de son réseau professionnel si cela peut l'aider à préparer son avenir.

Pour remplir ces rôles, l'encadrant doit consacrer au doctorant une part significative de son temps. C'est pourquoi, il ne peut encadrer que très peu de projets doctoraux en même temps. Leur nombre maximal est fixé par le conseil académique de l'université et peut être réduit par décision du conseil de l'école doctorale. 

 

28/11/16