Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de formation doctorale
Collège doctoral Sorbonne Universités

"Construisez votre projet professionnel avant même d’entamer votre thèse"

Docteur de l'UPMC promotion 1992, responsable pharmacologie et toxicologie dans un grand groupe de santé américain, directrice depuis 1998 du cabinet de recrutement Kelly Scientifique de Paris, Laurence Friteau est consultante externe dans le cycle de formation Avenir professionnel proposé aux doctorants des écoles doctorales de l'UPMC.

Laurence Friteau, quelle est selon vous la valeur ajoutée du doctorat ?

Il est classiquement reconnu que le doctorat développe des qualités de rigueur et de curiosité. En général, les docteurs ont également une bonne capacité d’analyse et de synthèse ce qui les prédestine tout naturellement vers des postes en R&D mais également leur permet d’évoluer vers des fonctions transverses. Ils ont, en effet, cette capacité à rebondir et à s’ouvrir à d’autres environnements. Par contre, ils peuvent faire peur aux industriels qui les qualifient de « grands intellectuels ». C'est pourquoi l'accompagnement des doctorants par des structures comme l'IFD est important. Ces structures les aident à mieux connaître le marché de l’emploi et la diversité des postes qu’ils peuvent ou pourront occuper.

Vous intervenez dans le séminaire Avenir professionnel. Pourquoi vous êtes-vous impliquée dans cette formation ?

Pouvoir aider les doctorants à mieux connaître le secteur industriel, ses spécificités, ses exigences ainsi que la diversité des métiers est pour moi essentiel. Mon parcours professionnel personnel me permet de pouvoir être immédiatement crédible auprès d’eux. Dans le cadre de mon rôle d’interface entre les doctorants et les industriels, je m’applique à faire évoluer l’image de chacun. J’aide les doctorants à s’ouvrir et j’essaie de faire évoluer les mentalités du côté des industriels. Faire évoluer les mentalités associées au process de recrutement fait partie de mes rôles en tant que directrice d'un cabinet.

Quels conseils donneriez-vous aux doctorants par rapport à leur carrière professionnelle ?

Construisez votre projet professionnel avant même d’entamer votre thèse. La plupart des gens se laissent porter par leur cursus universitaire alors qu’il faut se prendre en main le plus tôt possible, se poser la question de la carrière dans laquelle on veut s'engager plus tard et dans laquelle on pourra s’épanouir. Il faut pouvoir se dire que l’on peut influencer les choses. Même une expérience courte ou extraprofessionnelle peut changer le positionnement d’un candidat. Ce qui fait la différence dans le recrutement, c’est l’apport personnel de l’individu. La technique est un pré-requis indispensable, un tronc commun, mais ce qui fait la différence entre les candidats, ce sont leurs caractéristiques personnelles, l’élaboration de leur projet professionnel et leur capacité à communiquer toutes ces données au recruteur.

02/11/15

Traductions :

    Contact

    Institut de formation doctorale (IFD)

     

    Campus des Cordeliers

    15 rue de l'École de médecine 

    75006 Paris

    Escalier C - 1erétage

     

    ifd @ upmc.fr